Problèmes constatés sur l’eglise

Les éléments ci-dessous sont extraits de l’étude réalisée en mai 2013, par Monsieur S. BERHAULT, Architecte du patrimoine, du cabinet AEdificio.

La maçonnerie :

Certains murs de soutènement des poutres se sont dégradés, ou enfoncés dans le sol, ce qui déforme d’autant la charpente, et génère des désordres sur la structure.

La charpente :

Les poutres composant la ferme qui sépare la nef et le chœur sont endommagées du fait de l’humidité qui ruisselle lors des pluies. Plusieurs désassemblages de pièces ont été repérés (tête de chevron déboîtée, par exemple), ils génèrent des poussées supplémentaires sur les murs, ce qui explique les fissures dans les voûtes.

 La toiture :

Les tuiles elles-mêmes sont très âgées et sont arrivées à une telle usure qu’elles se délitent complètement en de multiples endroits.